Si vous prévoyez de passer deux jours à Dublin, c’est votre jour de chance (l’Irlande est aussi connue pour ça, non ?). Cette ville haute en couleurs, où se mêlent histoire celtique et modernité, est idéale pour une courte escapade. Suivez notre itinéraire et profitez ainsi au mieux de la capitale de l’Irlande, en 48 heures.

1er jour

10 h

Certes, Dublin remonte au VIIe siècle, mais pour ce qui est du café, elle est à la pointe des tendances. Prenez une dose d’énergie accompagné d’un encas délicieux dans l’un des charmants établissements de l’enclave prisée que délimite Drury Street, et profitez-en pour admirer l’allure des habitants du quartier.

11 h

Rien de tel que la marche à pied pour se familiariser avec une ville inconnue. Un conseil : Participez à une visite guidée historique et plongez dans le passé aussi fascinant que complexe de Dublin. Vous verrez ainsi les sites emblématiques de la capitale, notamment le château de Dublin, l’hôtel de ville et la vieille ville médiévale. Ceux qui préfèrent sortir des sentiers battus pourront découvrir les facettes plus sordides de Dublin au cours d’une visite centrée sur ses gangs, ou imaginer la vie d’autrefois grâce à une visite spécial Vikings et Moyen-Âge.

13 h

Après avoir dûment parcouru le centre, direction le ravissant fleuve Liffey. Bien qu’il suive son cours au cœur de la ville, il vous fera l’effet d’une oasis de tranquillité loin du brouhaha urbain. Le long du Liffey Boardwalk, profitez d’une vue splendide et immortalisez votre expérience si l’envie vous prend. Dublin est également connue pour ses excellents artistes de rue ; avec un peu de chance, vous en croiserez sur votre chemin. Et quand votre estomac commencera à gronder, arrêtez-vous dans l’un des divers cafés ou stands de nourriture, plus appétissants les uns que les autres, qui longent les rives du fleuve.

15 h

Prochain arrêt : le Trinity College. Prenez le temps de flâner dans l’enceinte de cette sublime université dont l’architecture date du XVIIIe siècle, puis rendez-vous dans son ancienne bibliothèque. Ne vous étonnez pas si vous y découvrez une file d’attente : beaucoup viennent y admirer le Livre de Kells, le plus beau manuscrit médiéval enluminé au monde. L’attente en vaut la chandelle, mais laissez-nous quand même vous faire gagner du temps pour passer rapidement à la suite ; elle risque de vous plaire.

17 h

Comment prétendre avoir apprécié Dublin sans une pinte de Guinness ? Vous vous trouverez effet dans la ville natale de la célèbre bière brune, alors autant passer à la Guinness Storehouse, son berceau officiel. Visitez-la à votre rythme, puis allez au Gravity Bar pour descendre une pinte gratuite en admirant la ville depuis l’un de ses meilleurs points d’observation. Un conseil : évitez de dire « Santé ! » et optez pour « Sláinte », son pendant gaélique (à prononcer « slaun-tché ») qui vous fera brièvement adopter la couleur locale. Après votre dégustation, glissez-vous dans le restaurant pour un avant-goût de toute la richesse de la gastronomie irlandaise.

20 h

Dublin comprend plus de 600 pubs, mais les plus beaux et les plus traditionnels d’entre eux sont nichés dans les rues pavées du quartier de Temple Bar. Terminez-y votre journée dans une atmosphère agréable et avec une (ou deux) pintes de Guinness supplémentaires, avant de rentrer faire un somme bien mérité.

2e jour

8 h

Oui, il est tôt, mais ce n’est pas pour rien, promis. Pour ce deuxième jour, quittez la ville pour rejoindre la Chaussée des Géants, lieu spectaculaire qui a fait quelques apparitions dans la série Game of Thrones, rien que ça. Vous saurez désormais pourquoi cette formation volcanique aux airs surnaturels vous paraît familière. Après avoir admiré ses pierres hexagonales superposées, traversez (si vous l’osez) le pont de corde Carrick-a-Rede et passez une heure ou deux dans la charmante ville de Belfast.

19 h

Cette journée riche en aventures vous aura ouvert l’appétit, et pas qu’un peu. Guettez donc un gastropub pour y déguster un ragoût irlandais traditionnel, des boxty (galettes à la pomme de terre) ou du drisheen (boudin noir). Nous aimons tout particulièrement le quartier des Liberties, situé près de la cathédrale Christ Church, où vous accueilleront des pubs douillets aux menus plus qu’alléchants.

21 h

Concluez votre week-end à Dublin par l’une des meilleures expériences que la capitale irlandaise vous réserve : une soirée de musique irlandaise jouée par des artistes locaux dans un pub. Choisissez par exemple a href=”https://www.getyourguide.fr/dublin-l31/dublin-brazen-head-et-visite-de-castle-city-t206805/” target=”_blank” rel=”noopener noreferrer”>the Brazen Head pour des morceaux et une atmosphère de qualité. Il s’agit là du plus vieux pub de la ville, après tout. Commandez une pinte de Guinness, installez-vous auprès d’une cheminée et laissez-vous bercer par le son de la flûte et du violon, dans l’attente d’une prochaine visite à Dublin…

Comments

comments