« Sans musique, la vie serait une erreur. » C’est ce qu’a très justement déclaré Friedrich Nietzsche… Ou peut-être était-ce Bruno Mars ? Peu importe.

Comme la vie, un voyage sans musique est quelque peu insipide, voire totalement insensé. Qu’il s’agisse d’une chanson parfaitement chronométrée à la radio lors d’un long voyage en voiture ou les sons uniques qui remplissent chaque rue de chaque ville, la musique fait autant partie du voyage que ce que nous y faisons, où nous séjournons ou comment nous y arrivons.

Qu’en est-il des lieux emblématiques de la musique ? Où donc les mélomanes doivent-ils voyager pour apprécier la beauté des salles de musique classique, l’ambiance des clubs alternatifs, ou tout simplement des mélodies dignes de ce nom ?

L’Auditorium Ryman, monument culturel niché parmi les gratte-ciels.

1. Nashville, États-Unis
La liste des villes les plus musicales au monde ne serait complète sans Nashville. Fièrement surnommée « Music City, U.S.A. », la capitale du Tennessee est depuis longtemps la patrie certifiée de la musique country. Les fans font régulièrement des pèlerinages sur les sites tels que The Grand Ole Opry, Station Inn et l’Auditorium Ryman. En plus de la musique country, la ville est maintenant la Mecque du rock and roll alternatif, indie et blues, surtout dans l’est de la ville, un quartier branché de Robert’s Western World. Des lieux légendaires comme Exit/In et des clubs comme The Five Spot et The Basement (commodément au sous-sol de Grimey’s, l’un des magasins de disques les plus célèbres de la ville) accueillent régulièrement certains des meilleurs groupes émergents de la ville.

La scène musicale berlinoise a de quoi ravir tout le monde.

2.Berlin, Allemagne
De la grosse caisse à l’un des plus grands orchestres symphoniques du monde, Berlin est depuis longtemps une ville emblématique de la musique dans le monde. Les visiteurs de la ville y trouveront parmi les meilleurs musiciens du monde non seulement à la Philharmonie de Berlin mais également dans les rues de la ville. L’énergie créative unique de la ville attire depuis longtemps des artistes du monde entier, comme David Bowie, Iggy Pop, et bien d’autres…

Bien que la ville témoigne d’une histoire musicale riche et variée, il ne fait aucun doute que la musique techno est l’âme de Berlin. Depuis les années 1990, des clubs comme Tresor et Berghain sont devenus des institutions incontournables pour les plus grands musiciens électroniques du monde. Attention, certains clubs ont des politiques de porte notoirement difficiles, mais vous êtes assuré de trouver un endroit pour danser partout dans la ville.

Certains des artistes les plus renommés de la ville débutèrent dans le French Quarter

3. New Orleans, États-Unis
Considérée comme le berceau du jazz, la Nouvelle-Orléans est peut-être la ville la plus importante de l’histoire musicale moderne. Du blues et du jazz au funk et au hip-hop, le Big Easy a accueilli des artistes comme Louis Armstrong, Dr John, Lil’ Wayne et bien d’autres. La ville prend ses racines au sérieux et préserve son histoire du jazz au Preservation Hall, qui porte bien son nom. Toujours un lieu de prédilection pour les talents musicaux fantastiques, ne soyez pas surpris si, au détour d’une rue, vous tombez dans une fête inspirée par l’une des nombreuses fanfares et par les défilés de deuxième ligne de la ville.

Dans une ville comme la Nouvelle-Orléans, presque tous les quartiers ont une histoire à raconter qui contribue à l’état de la musique moderne. Rendez-vous à Frenchmen Street pour y découvrir, sans doute, le meilleur talent musical au mètre carré au monde.

Partez pour Soho pour une bonne dose de jazz.

4. Londres, Royaume Uni

Qu’ont en commun Led Zeppelin, Amy Winehouse, Jamiroquai, Elton John, Dua Lipa, Mumford and Sons et bien d’autres ? Tous ont des racines musicales profondes à Londres. En tant que ville diversifiée, il n’est pas étonnant que l’influence musicale de Londres s’étende bien au-delà du creuset des îles britanniques. La production rock and roll de la ville à elle seule suffirait à la mettre sur cette liste, mais elle a aussi accueilli de nombreux mouvements musicaux majeurs.

Chaque partie de Londres a contribué à la riche culture musicale, depuis les débuts du rap et du dubstep jusqu’à la nouvelle vague du Rough Trade. Des lieux comme le Royal Albert Hall et l’Alexandria Palace abritent encore régulièrement certains des plus grands artistes du monde. Si vous êtes intéressé à regarder au-delà des scènes de musique pop de la ville, faites un voyage à l’abbaye de Westminster pour explorer l’une des destinations de musique classique les plus importantes du monde.

Avez-vous ce qu’il faut pour devenir star de la K-pop ?

5. Séoul, Corée du Sud

Si vous êtes un peu sorti de chez vous au cours de ces 10 dernières années, vous avez probablement entendu parler du phénomène mondial connu sous le nom de K-pop. Et si vous savez que cela signifie « pop coréenne », vous savez que Séoul est le cœur et l’âme du mouvement. Alors que le mouvement K-pop moderne a commencé dans les années 90 avec des boys bands comme H.O.T., ce n’est qu’au cours de ces dernières années que le mouvement a gagné une popularité mondiale grâce aux groupes comme Psy, BTS et BlackPink. En fait, le mouvement s’est tellement développé que vous pouvez même payer pour devenir une star du K-pop tout seul (au moins pour un après-midi).

Bien sûr, aucun mouvement ne peut à lui seul encapsuler complètement une ville entière. Séoul regorge de clubs, de bars et de salles pour voir de la musique allant du rock indie et du jazz au funk et au hip hop. Faites un arrêt au All That Jazz, une salle qui propose du jazz aux masses en Corée du Sud depuis 1976. Ou encore, faites un voyage au Club FF pour découvrir le meilleur de la scène rock de la ville.

Une visite à l’Opéra de Vienne : un rêve pour les amateurs de musique classique.

6. Vienne, Autriche

En son temps, aucune ville n’avait donné une telle place à la culture au sein de la société que Vienne. Littéralement bâtie en cercles concentriques pour mettre l’art et la musique au centre de la ville, Vienne a longtemps tenu la musique sur un piédestal. De son Opéra et ses salles de concert époustouflants à sa riche histoire classique, la ville est un voyage à pied à travers quelques-unes des plus belles musiques de l’histoire. Wolfgang Amadeus Mozart, sans doute le plus grand compositeur de l’histoire, a d’abord marqué le monde dans la ville.

En plus d’entendre Mozart au Golden Hall, Vienne possède une scène musicale indépendante et underground en plein essor. Des endroits comme le Pony Club à Rote Bar et Future Echo à Rhiz accueillent certaines des soirées musicales les plus excitantes de la ville. Avec une forte concentration sur la musique synthé et électronique, trouver un endroit pour danser ne sera pas un grand défi.

Découvrez les racines du reggae à Kingston.

7. Kingston, Jamaïque

En dépit de sa petite taille, la Jamaïque a su pousser son influence partout dans le monde. Évidemment, l’épicentre de la culture musicale du pays est Kingston. Bien sûr, il est impossible de parler de Kingston ou de la Jamaïque sans parler de la musique reggae qui a ses racines dans la Trench Town voisine. Des artistes comme Bob Marley et Peter Tosh ont fait connaître la musique (et le pays) dans les années 1970.

Depuis les années 1970, la musique reggae s’est développée sous l’influence de la culture hip-hop. La musique dancehall est maintenant l’une des principales exportations de Kingston, avec des artistes de renommée internationale comme Sean Paul qui tient le flambeau de la ville. Vous entendrez du dancehall et du reggae dans toute la ville, mais des clubs comme Famous Nightclub et Redbones Blues Café sont parfaits pour fouiner dans la scène locale.

Comments

comments