Si l’on en croit la légende, saint Patrick aurait chassé les serpents hors de l’île d’Émeraude. Impressionnant, non ? Plus impressionnantes encore sont les innombrables célébrations organisées en son honneur aux quatre coins du monde. Bien que, cette année, il soit difficile de prendre d’assaut votre pub irlandais local, rien ne vous empêche de vous mettre dans l’ambiance. En plus, le saint patron de l’Irlande est fêté bien au-delà des frontières du pays, y compris dans des villes où on ne l’attend pas forcément, de Tokyo à Buenos Aires. Alors, sans plus attendre, voici comment 8 villes du monde fêtent la Saint-Patrick.

Le fleuve Chicago est teint en vert

Yacht avec des personnes faisant la fête sur le fleuve Chicago. Des spectateurs observent depuis le quai.

À Chicago, outre les spectacles de danse irlandaise et les concerts de cornemuse sur Colombus Drive, une chose étrange aura peut-être attisé votre curiosité. Les photos de la ville lors de la Saint-Patrick montrent souvent un fleuve à la couleur vert pomme caractéristique. Photoshop ? Pas du tout : le cours d’eau a bel et bien été teint en vert ! Pour les personnes soucieuses de l’environnement, n’ayez crainte, cette teinture est parfaitement respectueuse de l’environnement. Cela va sans dire, Chicago sait se mettre au vert.

Tokyo organise le festival « I Love Ireland »

Fanfare marchant tout en jouant de la cornemuse.

Quand on pense à la Saint-Patrick, ses trèfles, ses drapeaux irlandais et ses visages grimés de vert, il est fort probable que Tokyo ne soit pas vraiment la première ville qui nous vienne à l’esprit. Pourtant, avec plus de 100 000 participants chaque année, le festival « I Love Ireland » est un événement incontournable au Japon. L’avenue Omotesando devient un véritable torrent de fanfares et de chars multicolores. Rien de tel qu’une part de gâteau vert au matcha pour couronner le tout.

Buenos Aires fait la fiesta dans la rue

Homme tenant une marionnette de saint Patrick dans les rues

Le 17 mars, festins de colcannon et pintes de stout sont de rigueur en Irlande… comme en Argentine. Si vous décidez de vous promener dans le quartier du Retiro à Buenos Aires, il se peut que vous tombiez sur une fête de rue colossale. Après tout, pas étonnant que l’Argentine fasse les choses en grand ; le pays compte la cinquième plus grande communauté d’Irlandais au monde.

Montserrat prend des vacances

Femme faisant la fête en costume dans la rue

À Montserrat, le 17 mars est une journée tout aussi importante qu’en Irlande. À tel point que la petite île antillaise a décidé d’en faire un jour férié. Pourquoi ? Eh bien, car les Irlandais furent parmi les premiers à coloniser l’île. En 1768, le jour de la Saint-Patrick, les esclaves se rebellèrent sans succès. Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, ce soulèvement est commémoré par 10 jours de festivals avec du calypso en fond sonore.

L’opéra de Sydney s’illumine en vert

Vue sur l’opéra de Sydney illuminé

Il est coutume que la Saint-Patrick soit fêtée en grand. Et dans l’hémisphère sud, il n’y a pas plus grande célébration que celle de Sydney. Avec ses concerts et ses stands de nourriture, le quartier de The Rocks prend des allures résolument irlandaises. Au même moment, les Sydnéens peuvent profiter d’une vue inégalable sur le port, avec un opéra illuminé aux couleurs de l’île d’Émeraude.

Munich trinque à la Guinness

Un groupe d'hommes vêtus de vêtements traditionnels écossais défile en jouant de la cornemuse

Cela ne fait aucun doute : en matière de fête, Munich sait y faire (l’Oktoberfest, ça vous parle ?). Alors, à l’occasion de la Saint-Patrick, les Munichois troquent la bière blonde pour la noire et s’adonnent à des festins de street food sur Odeonsplatz et Wittelsbacherplatz, avant de terminer la soirée par des concerts de musique celtique.

Le symbole de Bruxelles se revêt de vert

Hôtel de ville de Bruxelles illuminé en vert pour la fête de la Saint-Patrick

Si vous êtes à Bruxelles, difficile d’oublier la Saint-Patrick. En effet, les conseillers communaux de la ville se plient en quatre pour rendre hommage à la tradition. La ville tout entière se met aux couleurs de l’Irlande et le Manneken Pis revêt son plus beau pull, un béret et un pantalon vert. Pendant ce temps, dans le parc du Cinquantenaire tout proche, des parties de football gaélique et des concerts de musique irlandaise sont organisés.

Dublin fait la fête pendant 5 jours

Groupe de personnes marchant dans les rues de Dublin pour faire la fête. Une femme fait signe à la foule. Un homme tient un ballon.

S’il y a un endroit au monde qui prend vraiment la Saint-Patrick au sérieux, c’est bien l’Irlande, sa mère patrie. L’atmosphère carnavalesque unique de Dublin n’est à manquer sous aucun prétexte. En temps normal, la ville tout entière fait la fête pendant cinq jours. Les parades sillonnent la ville au rythme des concerts traditionnels et ses monuments sont illuminés de vert. Sans oublier que la capitale est aussi le théâtre du plus grand céilidh en plein air du monde, c’est-à-dire, de danse irlandaise. Une expérience à vivre au moins une fois dans une vie.

Votre dose d’inspiration voyage directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Comments

comments