Visitez un chantier en vacances, ça vous dit ? Non ? Et s’il s’agissait de la célèbre Sagrada Família ? Le chef-d’œuvre de Gaudi, dont la construction a duré plus d’un siècle, est si sublime qu’il a émerveillé ses visiteurs tout au long de sa construction. Et derrière sa façade spectaculaire se cachent 100 ans de drames et de curiosités, sans compter que son créateur y a même été enterré. Voici neuf faits fascinants qui vous feront voir ses vitraux colorés sous un jour nouveau.

Gaudí n’est pas le premier architecte à s’y être attelé

Si l’on pense à la Sagrada Família, le nom de Gaudí est sans aucun doute le nom qui nous vient directement à l’esprit. Après tout, il est vrai que ce génie s’est dévoué corps et âme dans son chef-d’œuvre pendant une grande partie de sa vie. Pourtant, l’attraction la plus célèbre de Barcelone est, à l’origine, la création d’un architecte bien moins connu du nom de Francisco de Paula del Villar y Lozano. En 1882, l’architecte murcien envisagea une église néogothique bien plus classique avant de démissionner un an plus tard. Lorsque Gaudí reprit le flambeau, il décida de remanier drastiquement le concept initial en y appliquant ses principes de géométrie inspirée des formes de la nature. La suite appartient à l’histoire.

La crypte fut incendiée par des révolutionnaires

Avec un projet d’une telle envergure, on pouvait naturellement s’attendre à quelques retards. En revanche, nul n’aurait pu prévoir que l’un des contretemps auxquels le monument devrait faire face serait un incendie criminel. Pendant la guerre civile espagnole, les révolutionnaires mirent feu à la crypte, détruisant par la même occasion les maquettes en plâtre et les plans originaux de Gaudí. Alors, pendant que vous vous prenez en photo devant ses tours légendaires, prenez un instant pour rendre hommage à ceux et celles qui les ont sauvées : cela a pris non moins de 16 ans pour rassembler les pièces du puzzle.

Elle est actuellement construite par des ordinateurs

Pas étonnant que la construction de la Sagrada Família ait pris autant de temps lorsqu’on sait que tout au long du XXe siècle, chaque pierre, chaque statue, chaque détail fut taillé à la main. Aujourd’hui, la technologie a pris le relais pour accélérer le processus. Les constructeurs utilisent la conception assistée par ordinateur et des fraiseuses à commande numérique pour façonner la pierre hors du site. Le prochain défi technologique à relever ? Laa création de dix autres flèches, chacune représentant un personnage biblique important.

Elle sera l’église la plus haute du monde

Church of La Sagrada Familia from Antoni Gaudi at golden hour. Barcelona. Spain

« La Sagrada Família n’est pas la dernière cathédrale. C’est la première d’une nouvelle ère. » Si cette modeste déclaration ne suffisait pas, attendez de voir quand ses flèches seront complètes. Si l’on en croit les directives venues d’en-haut, le chef-d’œuvre de Gaudí culminera à 172 mètres au-dessus du plancher des vaches, détrônant ainsi l’église principale d’Ulm, le plus haut bâtiment ecclésiastique au monde. En effet, elles prévoient dix-huit flèches représentant les apôtres, les évangélistes, la Vierge Marie et Jésus.

Le bâtiment symbolise la vie du Christ

Ces imposantes façades n’ont pas seulement vocation à susciter les « ooh » et les « aah ». En effet, l’architecture de Gaudí est toujours empreinte d’un symbolisme fort et, en l’occurrence, le bâtiment est un symbole de la vie de Jésus Christ. Le complexe dispose de trois entrées monumentale : l’une pour la Foi, l’autre pour l’Espoir et la dernière pour l’Amour. De plus, la première façade, celle de la Nativité, est dédiée à sa naissance, tandis que la seconde, celle de la Passion, est dédiée à sa souffrance. Vous ne saisissez pas bien la profondeur de son message ? N’ayez crainte, les portes présentent la Passion du Christ dans plusieurs langues.

Il y aura plusieurs orgues contrôlés par un seul organiste

Close up of Sagrada Familia’s organ with multicolored reflections of stained glass windows in its pipes. The instrument has 26 stops (1,492 pipes) on two manuals and a pedalboard.

Bien que la Sagrada Família soit loin d’être une salle de concerts comme les autres, y assister à une performance musicale est un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte. Avec ses 1 492 tuyaux sonores, son orgue produit des sons dignes d’un autre monde. Cependant, vu les difficultés acoustiques posées par le monument, celui-ci en possèdera plusieurs disposés à divers endroits. En tout, 8 000 tuyaux sonores contrôlés par un seul et même organiste.

Son architecture caractéristique ne fait pas l’unanimité

À l’heure actuelle, la Sagrada Família est l’une des constructions les plus célèbres au monde, ainsi qu’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Toutefois, au XXe siècle, son architecture exubérante ne faisait pas l’unanimité. L’auteur George Orwell a qualifié la cathédrale de « l’un des plus laids bâtiments du monde ». Pour d’autres, en revanche, c’était « une merveille de perfection technique », comme l’a déclaré l’architecte allemand Walter Gropius. Peu importe votre opinion, le bâtiment ne manquera pas de vous laisser un souvenir indélébile.

Gaudí y est enterré

Barcelona, Spain – 17th March 2011: Catalan Architect Antonio Gaudi’s grave in Sagrada Familia Church in Barcelona

La découverte de la Sagrada Família ne serait complète sans rendre visite au plus célèbre enfant de la Catalogne. Et où pourrait-on bien l’avoir enterré si ce n’est sous sa propre création ? Après qu’il fut tué par un tram, il y fut enterré. Vous trouverez sa tombe dans la chapelle dédiée à la Vierge du Carmen.

La Sagrada Família n’est financée que par les dons

Collection box for generous offertory standing among pews at a Catholic temple

« Le temple de la Sagrada Família est fait par le peuple, et donc, en lui se manifeste sa façon d’être », disait Antoni Gaudí. Et il avait raison : la Sagrada Família a été auto-financée depuis sa création et, à l’heure actuelle, ell continue de l’être grâce à la générosité de ses millions de visiteurs. Aujourd’hui, 139 ans après que la première pierre fut posée, cette église est plus proche que jamais de la culmination du rêve de Gaudí. Et si vous souhaitez faire partie de l’histoire de cette église, vous pouvez faire vos dons ici.

Votre dose d'inspiration voyage directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Comments

comments