Peu importe le pays visité, les musées sont si nombreux que l’on peut déambuler dans les salles d’exposition au moins pendant toute une matinée. Mais qu’en est-il des musées qui sortent des sentiers battus ? Eh bien, il y en a plus que vous ne le pensiez (voire souhaitiez pour certains d’entre eux).

Le temple des ramens

Un couple déguste un plat de nouilles lors d’un dîner

Au Cup Noodles Museum (musée des nouilles instantanées) d’Osaka au Japon, le ramen se dévoile dans toutes ses saveurs (et sous toutes les coutures) de manière ludique et insolite. Création de votre propre chicken ramen et d’un emballage personnalisé, passage à travers le grand tunnel de ramen, où sont exposées des centaines de nouilles différentes, ou encore exposition dédiée à l’ingénieux créateur de ces spécialités déshydratées : ce lieu incontournable et un brin loufoque vous donnera l’impression d’avoir atterri chez Willy Wonka (s’il avait fabriqué des pâtes plutôt que du chocolat).

Par amour du pain

Photo d’un homme vêtu d’un costume de l’époque victorienne avec une currywurst et un soda à la main

Vous avez encore un petit creux ? Alors direction le Museum Brot und Kunst (musée de la culture du pain) à Ulm dans le Baden-Württemberg pour une visite croustillante. Ce sont plus de 6 000 ans d’histoire autour du pain, ainsi que quelque œuvres de Picasso, qui vous attendent dans cette ville située pile entre Stuttgart et Munich. Avec plus de 14 000 objets datant de l’âge de pierre à aujourd’hui, cette institution unique est du pain béni. La visite ne pourra néanmoins pas vous remplir l’estomac : aucun des objets exposés n’étant comestibles et le musée ne proposant pas de quoi se restaurer, pensez à apporter de quoi casser la croûte.

Une visite pimentée en Louisiane

Un couple goûte à différentes sauces au musée du Tabasco

À quelques heures de route de La Nouvelle-Orléans, se trouve une petite ville méconnue du nom d’Avery Island. C’est ici que vous pourrez visiter le musée du Tabasco et l’usine où la célèbre sauce pimentée est fabriquée depuis près de 150 ans. L’île, en plus d’être le lieu de naissance de l’un des condiments américains les plus iconiques, est un dôme salin et un site naturel important. À ne pas manquer : la serre et le restaurant 1868 qui saura ajouter un peu de piquant à votre visite.

Au royaume de la saucisse

Femme qui rigole avec un hot dog et des frite à la main

Ce n’est pas un secret, la saucisse est un incontournable de la gastronomie allemande. Mais saviez-vous qu’un musée est dédié à cet aliment fétiche ? Ce temple de la Currywurst mérite haut la main sa place sur la liste des musées les plus insolites. À quelques minutes de Checkpoint Charlie qui marquait la séparation entre Berlin-Est et Berlin-Ouest, se trouve ce musée qui unit toute l’Allemagne. Dégustez la star du lieu croustillante à souhait à un snack-bar, reposez-vous dans l’un des fauteuils en forme de saucisse et découvrez l’histoire de la plus célèbre des saucisses allemandes.

Tout sur le trône

Toilettes au milieu des montagnes

Si vous trouvez les visites gastronomiques indigestes, un petit tour au musée international des toilettes de Sulabh saura vous soulager. Vous y trouverez des latrines romaines surmontées d’or, des pots de chambre datant du Moyen Âge et des cabinets plus contemporains. Fondé en 1992 par le Dr. Bindeshwar Pathak, le musée de New Dehli retrace l’histoire des sanitaires de 2 500 av. J.-C. jusqu’à nos jours. Sociologue engagé, le docteur Pathak sensibilise la population aux questions sanitaires et à l’importance d’avoir accès à des toilettes propres grâce à sa fondation.

Mille et une effluves

Chien allongé à côté d’un oreiller en forme d’emoji crotte

Attention, nez sensibles s’abstenir. Suivant un ordre logique, le musée suivant sur la liste, est, tenez vous bien, le musée national des excréments. Et oui, ce n’est pas une blague, cet endroit existe vraiment. Si les « œuvres » exposées ne sont pas fraîches (pour le plus grand bonheur de nos narines), c’est grâce à elles que ce musée intrigant doit sa place au panthéon des insolites. Situé sur l’île de Wight, vous pouvez vous y rendre rapidement depuis Londres et apprendre tout ce que vous souhaitez savoir sur le sujet. L’objectif du musée est de briser le tabou entourant cette matière organique, d’éduquer et de changer la perception des visiteurs.

Dans les profondeurs de Paris

Homme explorant les souterrains de Paris, musée des égouts

Pour poursuivre dans le registre des visites romantiques, direction Paris. Sous les pieds de la majestueuse tour Eiffel, se cache le musée des égouts de Paris : un dédale de tunnels à 500 mètres sous terre qui vous fera découvrir l’histoire des égouts de la ville du XIVe siècle à nos jours, de quoi faire prendre à votre découverte de la capitale française une tournure inattendue.

Sous l’océan

Un visiteur explore les profondeurs du MUSA, le musée sous-marin de
Cancún

Envie d’une expérience souterraine mais sans les mauvaises odeurs ? Alors, Cancún est la destination idéale. Au Museo Subacuático de Arte (MUSA), vous pourrez admirer à bord d’un bateau à fond de verre ou avec un équipement de plongée 500 sculptures submergées entre 3 et 6 mètres au fond de l’océan.

Critique d’art

Pile de tableaux, Museum of Bad Art, Boston.

Si vous avez l’âme d’un critique, alors le Museum of Bad Art in Boston est fait pour vous. Le musée met à l’honneur le meilleur du pire du monde de l’art à seulement 5 minutes en métro d’Harvard, l’autre source de fierté de la région.

Votre dose d'inspiration voyage directement dans votre boîte mail. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Comments

comments